Vous êtes ici : Accueil > Bibliographie - Algérie, Oran, cuisine pied-noir > Oran de ma jeunesse
Publié : 2 septembre 2006

Oran de ma jeunesse

1932-1962

Un livre qui m’a été prêté par l’énigmatique monsieur A. (Un ancien de la Marine d’en haut, je crois) que j’ai rencontré lors de mon arrivée sur Marseille. Celui ci a une collection assez impressionnante de livres sur la ville ainsi que quelques exemplaires de l’echo d’Oran correspondant à des dates d’intérêt.


Oran, la musulmane, l’Espagnole et la Française


Oran de ma jeunesse, par Louis Abadie, c’est essentiellement un livre de photos de "là bas" à la période d’avant l’indépendance, comme le souligne le sous titre. On y trouve également quelques explications détaillées sur l’origine du mot "Oran" notament, ainsi que sur la construction de divers bâtiments et monuments de la ville. J’ai trouvé également très intéressant l’explication de l’importance de la population espagnole dans cette ville qui provient non seulement d’une immigration importante, mais également d’une persistance d’une population espagnole plus ancienne, et qui trouve son origine à l’époque de la reconquista notamment.


A noter une importante collection de photos de clubs sportifs, de services administratifs, classes, promotions en tout genre, y retrouverez vous quelque conaissance à vous ???


ici, en vrac, on y trouve des photos et des infos sur :


- le rivage Oranais
- L’origine du mot "Oran"
- Oran à ses débuts
- Les Espagnols à Oran
- Les Français à Oran
- Communes et municipalités
- Les établissements publics
- Les rues et les faubourgs
- L’urbanisation
- La population
- La chambre de commerce
- La maison de l’agriculture
- Les vis
- Le port
- Le tourisme
- La foire d’Oran
- les régiments d’Oran
- Les cérémonies patriotiques
- Les traditions religieuses(Catholique, protestante, Israelite et musulmane
- La culture
- Les Arts
- La Presse
- Les loisirs
- L’enseignement (laïc et privé)
- La jeunesse et les mouvements associatifs
- Les sports


etc ...


Pour notre part, nous avons surtout noté quelques photos de la société générale à Oran, et, dans une des pages traitant des vins à Oran, l’une des traces de la Sapvin où travaillait Albert.


Oran de ma jeunesse, par Louis Abadie, c’est un tome 2 que je vous présente ici. J’en suis ravi car cela implique qu’il y a un tome 1 quelque part. Malgré les indications de l’énigmatique monsieur A. je ne suis pas parvenu à trouver la librairie que le propose à la vente. Mais je n’ai pas forcément bien cherché non plus.

Portfolio automatique :

Post-scriptum

Après des recherches plus poussées, j’ai trouvé le site des éditions Gandini qui proposent ce livre ? la vente, mais je n’ai pas trouvé mention d’un quelconque tome 1