Vous êtes ici : Accueil > Bibliographie - Algérie, Oran, cuisine pied-noir > Le parler des pieds-noirs d’Oran et d’Oranie
Publié : 4 septembre 2006

Le parler des pieds-noirs d’Oran et d’Oranie

memento lexique avec anecdotes, histoires et souvenirs de là bas.


Amédée Moreno est un pur produit Oranais. Il nous livre ici un lexique du parler et des expressions, lieux et culture Oranais. Vous me direz, cela a déjà été réalisé par d’autres ou d’autres encore.


Cependant, si R. Mancho proposait un lexique ’limité’, mais amélioré de ses fabuleuses et Pagnolesques histoires et que le voleur d’huile de Christian Florès était un peu froid, voir scientifique. Ici, le parler des pieds-noirs d’Oran et d’Oranie combine l’exaustivité de Florès avec le plaisir de lire de Mancho.


En effet, chacun de ses exemple est, non seulement expliqué en langage métropolitain, mais également et surtout illustré d’exemples et historiettes picaresques.


On y re-découvre notamment, l’histoire de l’adduction d’eau à Oran (que je ne rapellerai pas ici, de peur de m’attirer les foudres de certains), l’histoire de la basilique de Santa-Cruz, et bien d’autres encore, mais le tout ’en images’. En tout un millier d’entrées sous la forme de termes, locutions expressions ou mots typiques des Pieds noirs d’Oranie.


Mais, je crois que si vous voulez en savoir plus avant de l’acheter, le mieux c’est d’aller voir ce que peut en dire A. Moreno lui même sur son site internet.

Post-scriptum

Dans les milieux bien informés ou l’on s’autoriserait à penser, il paraîtrait qu’un deuxième tome de ce lexique mémento aurait été publié quelque part.